Agrégateur de contenus

Easy Brexit Solution

Le Royaume Uni a officiellement quitté l’Union Européenne le 31 janvier 2020. Suite à la fin de la période de transition en date du 31 décembre 2020, les formalités douanières sont devenues obligatoires. Outre les accords de Commerce et de Coopération établies entre l’UE et le RU, des formalités douanières sont exigées pour tous les biens franchissant le frontière entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni.

​​​​​​Faire du dédouanement une expérience sans faille 

Afin d’éviter des retards inutiles, des perturbations à la frontière ou le retard de marchandises, Easy Brexit solution vous simplifie la procédure de dédouanement.

En automatisant les formalités douanières à l’import et à l’export en tout début de procédure, nous facilitons la collection des données. De cette façon, les données sont prêtes pour le dédouanement à la frontière de l’UE et du RU alors que votre marchandise est encore en route.

Simple et directe pour vous laisser vous concentrer sur votre business. 

Comment ça fonctionne ? En digitalisant la procédure des données de l’exportateur et en collectant les données de l’importateur, nous pouvons les fusionner afin de créer une déclaration export et import. Ainsi, vous vous conformez aux exigences britanniques mais aussi aux exigences européennes. Easy Brexit solution prend également en charge d’autres demandes comme les messages de sécurité et de sûreté qui sont exigés pour chaque expédition.

Souhaitez-vous que vos marchandises continuent de circuler sans encombre ?

Nous contacter 

Les exigences douanières post-Brexit de l'UE et du RU

Malgré l’Accord de Commerce et de Coopération établi entre l’UE et le RU, tous les mouvements de biens entre les deux pays sont sujets à des procédures de dédouanement.

Afin de simplifier les formalités douanières, le gouvernement britannqiue a introduit une « approche par étapes » pour les importations au Royaume-Uni valable jusqu’au 31 décembre 2021. Les importateurs britanniques auront la possibilité d'entrer des marchandises non contrôlées dans le cadre de la Customs Freight Simplified Procedure (CFSP), qui compense la nécessité d'une déclaration frontière complète. De plus, les vendeurs pourront utiliser le mécanisme de la TVA reportée, où la TVA à l'importation doit être comptabilisée, mais pas payée au moment de l'entrée au Royaume-Uni.

Si les biens sont conformes aux Règles d’Origine (RoO), aucun tarif n’est applicable pour l’entrée en UE et au RU. L’importateur doit prouver l’origine préférentielle avec une déclaration d’origine fournie par l’exportateur, alternativement avec des enregistrements répondant aux critères définis par la « Importers knowledge ».


Nous gérons vos expéditions dans les deux sens. Voici ce dont nous avons besoin pour procéder à vos déclarations export et import :

Autorise Kuehne+Nagel à agir en tant que votre représentant direct dans la préparation des déclarations en douane (Ne doit être complété qu'une seule fois).

Le numéro EORI est une condition préalable au dédouanement des marchandises dans l'UE et au Royaume-Uni.

Si l'expéditeur procède à la déclaration export de manière indépendante, fournir le numéro de référence maitre (MRN) de la déclaration d'exportation (EAD). La joindre à l'ordre de transport et la remettre à Kuehne+Nagel.

Fournir une copie électronique de la facture commerciale Les droits de douane et la TVA sont calculés en fonction de la valeur de la marchandise et de la monnaie.

Selon le code de classification mondial des marchandises.

Dans la langue locale en respectant la nomenclature douanière des marchandises (HS Code) Poids brut, poids net et nombre / type de colis.

Valeur monétaire et devise de la marchandise.

Convenez des Incoterms avec vos partenaires commerciaux. Ils définissent qui est responsable du dédouanement et des coûts associés.

Nous informer de la procédure d’import choisie. Ce choix doit nous être confirmé et communiqué avant l’exportation. Si Kuehne+Nagel n’est pas missionné pour préparer la déclaration d’importation, il convient de fournir le N° ENO dans le bon de transport.

Pour une valeur inférieure à 6000 EUR : un statut préférentiel sur la facture commercial est accepté. Au delà de 6000 EUR : les exportateurs ont besoin d'appliquer la procédure de certification de l'origine des produits (REX).