Floating Contact Form Portlet

Agrégateur de contenus

Comment la supply chain amont pour les véhicules de nouvelle génération évolue-t-elle en 2021 ?

La conduite autonome, l'électrification et la connectivité accélèrent la croissance du marché des véhicules de nouvelle génération. Quel impact cela aura-t-il sur la chaîne d'approvisionnement ?

Alors que l'industrie automobile poursuit sa transformation et que les véhicules de nouvelle génération (VNG) gagnent en popularité, une nouvelle approche s'impose quant à la manière dont les biens et les matériaux circulent des fournisseurs aux fabricants. Chez Kuehne+Nagel, nous fournissons des solutions de supply chain intégrées et innovantes aux acteurs du marché automobile mondial et du marché de la nouvelle mobilité. Dans le cadre de nos collaborations avec nos clients, nous avons observé les tendances suivantes.

Quelles sont les tendances qui accélèrent la croissance des véhicules de nouvelle génération ?

Le marché des véhicules de nouvelle génération connaît une croissance rapide, stimulée par les mesures d'incitation gouvernementales, les consommateurs qui adoptent rapidement les véhicules et les percées technologiques en matière d'électrification des moteurs, de connectivité et de conduite autonome. Les services entièrement sans conducteur sont désormais une réalité, et de nombreuses entreprises proposent cette fonctionnalité. Parallèlement, l'autonomie des véhicules électriques augmente, certaines voitures pouvant parcourir jusqu'à 600 km avant de devoir être rechargées. La possibilité de mettre à jour la batterie et le logiciel de conduite via Internet a créé de nouvelles opportunités pour les principaux acteurs technologiques, qui se sont lancés sur le marché des logiciels pour véhicules électriques (VE).
Ces évolutions et le passage général des véhicules traditionnels aux véhicules de nouvelle génération ont entraîné des changements dans la chaîne d'approvisionnement automobile. En fait, la manière dont les constructeurs gèrent le flux de matériaux entrants est en train d'être repensée de fond en comble. Que signifient ces changements pour la chaîne d'approvisionnement automobile entrante ?

Comment ces tendances affectent la chaîne d'approvisionnement entrante 

La chaîne d'approvisionnement automobile est complexe et comprend des fournisseurs des quatre coins du monde. Les perturbations dues à l'évolution des tendances ont des répercussions sur les chaînes d'approvisionnement entrantes. Ces répercussions sont notamment les suivantes :

1. Plus d'options

Les expéditions deviendront plus petites en taille et plus importantes en valeur. Cela nécessite un fonds de roulement plus important afin de maintenir les niveaux de stock. Plus les expéditions sont petites, plus le choix du mode de transport augmente. Actuellement, de nombreuses expéditions de pièces et de composants passent du fret maritime au fret aérien. 

2. Soins accrus

TLes matériaux utilisés sont fragiles et nécessitent un emballage amélioré et un niveau de précaution plus élevé lors de la manipulation de cette cargaison.

3. Moins de pièces

Par rapport à un moteur à combustion, qui comporte des milliers de pièces mobiles, les VNG sont équipés d'un moteur électrique.  L'électricité peut provenir d'une batterie (véhicule électrique à batterie), d'un panneau solaire (véhicule solaire) ou d'une pile à combustible (véhicule à pile à combustible). Comme il fonctionne à l'électricité, le véhicule n'émet pas de gaz d'échappement et ne contient pas les composants typiques d'un carburant liquide, comme une pompe à carburant, une conduite de carburant ou un réservoir de carburant. Par conséquent, la nomenclature globale est moins compliquée.

4. Flexibilité et adaptabilité de la production

À mesure que les nouvelles technologies automobiles s'affinent, la flexibilité et l'adaptabilité de la production seront fondamentales pour le succès commercial de la transition entre le moteur à combustion interne classique et le VE à batterie complète. L'assemblage des VNG est souvent hautement automatisé. Cela signifie que les prestataires de services logistiques ont besoin d'équipements de manutention autonomes et d'un balayage rapide multi-capteurs pour l'alimentation et le séquençage des lignes.

5. . Coût élevé des batteries  

Les batteries des VE sont très demandées, mais elles sont lourdes, encombrantes et considérées comme des matières dangereuses si elles sont mal manipulées. Tous les travailleurs le long de la chaîne d'approvisionnement des batteries doivent recevoir une formation adéquate pour manipuler ces marchandises dangereuses. En raison de ce risque, les transporteurs évitent de plus en plus d'expédier des piles au lithium. La capacité de chargement est donc limitée et le coût du transport des piles est élevé. La nécessité d'investir dans des mesures de sécurité incendie dans les entrepôts augmentera également le coût du stockage des batteries des véhicules électriques.

Ces tendances et leur impact illustrent les changements importants que connaîtront les chaînes d'approvisionnement entrantes pour les véhicules au gaz naturel et le rôle crucial que les entreprises de logistique continueront de jouer en apportant leur soutien et leur expertise.